UFC : Contrat et trahison, Fernand Lopez répond à la polémique avec Slim Trabelsi et Ali Abdelaziz



Published
Accusé par l'influent manager Ali Abdelaziz de réclamer 90.000 euros pour libérer Slim Trabelsi, champion des lourds de son organisation ARES, et lui permettre d'aller à l'UFC, Fernand Lopez a accordé une interview à RMC Sport pour donner sa version des faits. Preuves écrites a l'appui, le patron du MMA Factory explique comment le combattant tunisien l'a trahi pour tenter de rejoindre Abdelaziz malgré un contrat de management les liant depuis mai.

RMC Sport, la chaîne de l'UFC https://bit.ly/3A5Sg8e
Category
Management
Be the first to comment