Les styles de management

2 Views
Published
Manager est une attitude, un veritable désir de travailler avec les autres, d’aider des collaborateurs, des équipes à réussir.
Manager c’est determiner la mission et les objectifs de chacun pour obtenir un succès.

La valeur d’un manager se situe moins dans sa connaissance des techniques et sa capacités a les faire appliquer que dans son empathie, son savoir faire et son savoir être dans ses relation avec l autre.

Le problème est qu’il n’t a pas un type de management , mais plusieurs qui peuvent être complémentaire, un manager doit savoir se servir des différents types de management en fonction du collaborateur mais aussi pour un meme collaborateur en fonction de la tache a accomplir

Quel type de management ?

Le management directif

Points forts
Prise de décision accéléré, efficacité et productivité accrues (taylorisme). 
Points faibles
Il s'agit indéniablement du style de management générant le plus de mal-être au travail, de conflits et autres difficultés relationnelles au sein de l'équipe, voire toute l'entreprise. Les salariés ont une motivation moindre ainsi qu'une perte de sens de leur mission.
Par ailleurs, ce système requiert de nombreuses procédures afin de cadrer le travail des salariés et le fonctionnement de l’entreprise.

Compétences nécessaires à un manager directif : autorité naturelle, leadership, charisme, expert dans son domaine


Le management persuasif

Intérêt
Autorité et bienveillance induisent un sentiment d'appartenance à une équipe, une certaine loyauté et renforcent la cohésion. Les conflits sont moins nombreux et/ou plus aisément appréhendés.
Inconvénients
Peu ouvert, ce mode de management offre un espace de liberté relativement cadré et s'avère complexe à mettre en place.
 
 

Qualités requises pour le manager persuasif : charisme , capacité à convaincre et guider, intelligence émotionnelle, empathie , écoute active


Le management délégatif

Avantages
Les points forts d'un tel type de direction sont nombreux : motivation accrue, cohésion d'équipe, ambiance de travail bénéfique, responsabilisation des collaborateurs. Par ailleurs, la communication est fluidifiée.
Limites
Les risques psychosociaux liés à une pression trop élevée sont à craindre.
Atouts importants pour le manager délégatif : aptitude à déléguer efficacement, intuition, recul et confiance envers ses collaborateurs, inspirant


Le management participatif

Points forts
Motivation accrue, sens au travail, responsabilisation et autonomie décuplées, excellente gestion des talents, présence d'un dispositif de développement personnel permettant une gestion des carrières optimale... 
L'intelligence collective est mise au service de l'entreprise, décuplant ainsi l'innovation et la compétitivité de l'entreprise. La conduite du changement est facilitée, etc. Le feedback est largement utilisé pour prendre le pouls de son équipe. Chacun peut exprimer son leadership à tour de rôle. Performance et bienveillance sont de mise.
Points faibles
Il est possible d'observer une certaine dérive vers une désorganisation ou une certaine anarchie si les managers ne sont pas suffisamment formés à ce type de direction.
Par ailleurs, le degré d'engagement est un élément clé de la réussite d'un tel type de management qui requiert une attention toute particulière.
Les prises de décision peuvent être ralenties du fait de la concertation de divers acteurs, ce qui peut s'avérer handicapant, notamment en période de crise ou situations d'urgence.
 Qualités essentielles au manager participatif : sens du relationnel et du collectif , vision, confiance en soi et envers autrui, intuition

Quelques conseils
1. Ne pas réagir et se comporter avec toujours le même style de management
2. Ne pas considérer qu'il y a les bons et les mauvais styles de management
3. Ne pas considérer que le style participatif conduit à une perte de pouvoir
4. Ne pas considérer que le style délégatif conduit au laisser-aller
Category
Management
Be the first to comment